Connect with us

Sport

C’est quoi le survivalisme ?

Published

on

c'est quoi le survivalisme ?

Outdoor Extreme

Aspect extrême ou ultime de l’outdoor, on entend parler un peu partout de « survivalisme » intérêt soudain, renouveau ou (re)prise de conscience pour tout ce qui « touche » à la survie de « l’homme » au sein de son environnement.
Les savoir-faire techniques, la connaissance des différents terrains géographiques, nature ou zone urbaine,le climat,la faune, la flore, l’équipement …etc
Afin de se préparer à survivre à une éventuelle catastrophe,une guerre, un cataclysme, d’origine naturel ou provoqué par nous, mais dont on aurait eu la chance d’en réchapper!
Survivre,garder sa capacité à rester en vie,dans n’importe quel milieu après un évènement potentiellement mortel.
Le livre en début d’article traite bien du sujet,je le possède,je peux donc vous le conseiller,attention pas d’images couleurs mais bourré de connaissances bien classées: l’eau,le feu,la nourriture,les plantes,la faune,les déserts…tout sur la survie

 

Bear Grylls

Ce phénomène du survivalisme a vraiment explosé, avec l’arrivée de Bear Grylls et ses émissions à la télévision, man vs wild (seul face à la nature en français)
Un ancien agent des forces spéciales anglais, lâché dans la nature, avec soncouteau fidèle compagnon extrêmement efficace et polyvalent qui lui permet de scier,dépecer…démontrant ainsi toutes les techniques de survie.
La télévision c’est certain y est pour beaucoup dans la notoriété du survivalisme par chez nous,et par là même occasion de Bear Grylls.
En tout cas en Europe. Car nous connaissons tous l’intérêt des américains pour ce sujet par exemple.
C’est intéressant! mais je prends ça avec beaucoup de recul.
Cela fait déjà 2 ou 3 ans que l’on peut voir à la TV, ce « surhomme » dans la nature, se débrouiller pour s’y déplacer, dormir, manger et boire (de l’eau !)
Et ce, dans n’importe quel type d’environnement (déserts, glaces, forets, jungle, montagnes, en plaine…) pour peu que l’on aime les espaces naturels, les aventures, la débrouille, ça interpelle un peu, quelque part.
En tout cas,j’aimerai bien avoir sa connaissance et son savoir faire ! pas vous ?

Survivalisme: pessimisme ou retour à la nature?

Survivalisme retour à la nature

 

Le survivalisme profite aussi de l’actualité, l’avenir présenté toujours comme sombre, négatif, les possibilités d’un conflit nucléaire … quasiment la fin du monde quoi.
C’est sûr qu’avec des pensées aussi pessimistes tous les jours …ça ne va pas trop arranger les choses, sauf peut être un peu le business du « survivalisme ».
Bon mais tout ça joue sur nos peurs mes amis, ce qui n’empêche absolument pas de s’intéresser au phénomène.
Pour les connaissances de la nature, pour les techniques (comment s’orienter, se déplacer,comment chasser…) pour l’équipement, tout ça me va ! mais la partie « restauration » par exemple…c’est là qu’est l’os comme dirait l’autre ! en tout cas le mien.
(se reporter à la page « auteur » pour savoir pourquoi)
Les cas de survie existent bel et bien, mais bon pas de paranoïa pour le commun des mortels.Il y a des trucs à prendre et d’autres à laisser.

Gardons déjà et surtout:
NOTRE VOLONTE DE VIVRE !

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Vous connaissez tous la marque Vibram !

Published

on

By

chaussures Vibram

Le fameux logo octogonal

Tous ceux qui aiment et qui s’intéressent un peu à la montagne ont déjà entendu parler de la marque Vibram , semelle très connue, qui équipe toutes les bonnes chaussures de montagne,très dure,crantée avec son petit logo octogonal jaune reconnaissable

Mais peu de gens savent son histoire, quand et comment elle est née. Je ne le savais pas non plus.

J’ai toujours voulu en connaître un peu plus depuis que je vois ce marquage sur les chaussures.

L’origine du nom vibram n’est pas le résultat d’un procédé mettant en avant des qualités d’anti-vibrations comme j’aimais l’imaginer naïvement, sans chercher plus loin.

Et non !,le nom Vibram,comme Adidas,vient de la contraction du prénom et du nom de son créateur,

A l’origine de Vibram,un alpiniste italien dans les années 1930 VItale BRAMani

1935,accident tragique dans la Valteline

Malheureusement l’histoire de Vibram démarre tragiquement.

En septembre 1935,dans la région de la Valteline en Italie au nord est de Milan,dans une expédition de 19 alpinistes 6 périrent à la pointe Rasica à 3328m.Vitale Bramani fût un des survivants de cette expédition.

Motif,le mauvais temps sévissant dans la région, mais aussi l’équipement très simple de l’époque,non adapté à des conditions difficiles.

marque vibram

Bramani & Pirelli,naissance de Vibram

En conséquence de quoi ,quelques 2 ans après cet accident mortel,Vitale Bramani se joint à l’industriel Pirelli, spécialiste des gommes caoutchouc pour pneumatiques.

Ensemble ils mettent au point en 1937,une semelle selon le procédé de fabrication de la vulcanisation.

La solution sera trouvée après quelques essais non concluants des premières sorties quant à la rigidité et à l’adhérence des semelles,essais ou même l’épouse de Vitale Bramani participa.

Et Vibram s’imposera quelques années plus tard avec la semelle que l’on connait,jusqu’à proposer aujourd’hui toute une gamme de produits spécifiques et déclinaisons en fonction des contraintes de l’activité.

Les produits Vibram

Entre autres les produits Vibram T-lite,Vibram Vitesse, Vibram Idrogrip et la toute récente et spectaculaire semelle Vibram Bare avec ses 5 doigts de pieds apparents,le pied de Yéti comme j’aime à le dire.
Certains me disent que c’est très spécial mais je n’ai pas testé je ne peux donc rien en dire pour le moment.

Continue Reading

Sport

Le trail / running un sport qui se démocratise de plus en plus

Published

on

By

sport trail running

Dans cette panoplie de sports qui existe, le trail recueille des avis favorables auprès des sportifs. Des équipements moins couteux, de nombreux parcours destinés à tout le monde… Tout a été mis en place afin de rendre cette activité sportive facile d’accès. Découvrez !

Le trail : sport rendu accessible à toutes les classes sociales

Le trail et le running font de nombreux adeptes chaque année dans toutes les couches sociales. S’ils sont devenus aujourd’hui des sports privilégiés, c’est d’une part parce que leur pratique engage moins de dépenses. Même si le tarif de l’équipement de base et celui des accessoires varient d’une marque à l’autre, les prix sont accessibles à toutes les classes sociales. Pour l’équipement de base, on peut dénicher un Short à 20 euros, également un tee-shirt au même montant. On peut se procurer aussi des magnifiques chaussures de trail à plus ou moins 100 euros. Il faut compter 60 euros pour le sac hydratation. Ainsi, avec 200 euros, un débutant peut s’offrir un équipement adapté sans risquer de mettre son budget à mal. En ce qui concerne les accessoires trail, le coureur pourra débourser entre 100 et 200 euros supplémentaire pour les obtenir. Ce sont : veste imperméable, casquette, gants, bâtons, bonnet, manchettes et chaussettes. Cependant, si vous souhaitez paraître super équipé, il vous faudra des accessoires hight-tech tels que : montre GPS, caméra sport, lampe frontale, etc. Bien sûr, ces différents tarifs peuvent s’amoindrir en profitant des soldes ou des promotions offertes par certaines boutiques de sport.

 

trail / running

 

Une activité sportive  accessible  à toutes les tranches d’âge

Le trail attire les jeunes comme les moins jeunes car c’est un sport accessible à tous et pas très cher. On enregistre même de nombreux parcours à destination des enfants avec des distances variant entre 1 et 2 km. Le trail s’introduit dans les écoles avec des parcours spécifiquement dédié aux primaires et aux collégiens. Nous voyons aussi le trail arriver de plus en plus dans les entreprises. En rendant les parcours accessibles à tous, c’est certain que l’on désire initier un nombre considérable d’individus à cette course à pied qui se fait en milieu naturel. De plus, les éditions de trail se multiplient : Alesia Trail, Trail des Moulins, Trail du Leff, Trail des Templiers… La liste est longue dans chacun des continents du monde. Il ne faut pas oublier le rôle joué par la presse sportive en médiatisant tous les parcours inédits. Ouvert à toutes les catégories de personnes, le trail s’est considérablement rapproché des Français. Bien plus, sa pratique nécessite peu d’argent. Une raison suffisante pour s’y adonner avec plaisir.

Continue Reading

Sport

Les BCAA pour la musculation

Published

on

By

BCAA et musculation

En culturisme, il existe un grand nombre de compléments alimentaires, plus ou moins efficaces, plus ou moins cher, plus ou moins naturels …. En bien souvent les plus chers ne sont pas les plus efficaces, contrairement à ce que peuvent laisser croire les magazines de musculation. La plupart de ces compléments alimentaires n’ont pas une grande utilité pour optimiser la masse des muscles.

Mais ce n’est pas le cas des suppléments alimentaires de type acides aminés BCAA. Pour tout savoir sur ce type de supplément alimentaire, le site All-musculation.com présente un ensemble d’articles sur les BCAA :

 

BCAA culturisme

Définition des BCAA : ce sont des acides aminés ramifiés, aussi nommés Branched Chain Amino Acid, c’est en fait un produit constitué de 3 acides aminés différents
Tout savoir sur les activités des BCAA : augmentation de l’énergie pour plus d’endurance pendant l’entrainement, amélioration de l’afflux de sang (la congestion musculaire), et diminution sensible du catabolisme musculaire (c’est à dire de la fonte des muscles pendant l’entrainement).
Intérêt des BCAA pour la force : il est assez faible …
Les BCAA lors d’un régime de sèche : ils peuvent aider à abaisser votre poids de corps et à perdre du gras au niveau du ventre si ils sont utilisés correctement
Les BCAA pour plus d’endurance, dans le cas d’une pratique d’une activité de cardio-training

Comme vous le voyez, ces acides aminés spécifiques ont de grandes utilités. Ils sont en plus utilisables par tous les pratiquants et pas très cher. Pour les ajouter à votre diète, c’est pas compliqué : prendre 5 à 10 gr de BCAA : la moitié 15 minutes avant de vous entrainer, et le reste pendant la séance, par petite gorgées tout au long de la séance. Si vous en trouvez, achetez les en poudre, c’est moins cher, par contre, attention au goût, c’est vraiment pas bon.

Continue Reading

A la une